Dévaler les pistes par tous les moyens

Dévaler les pistes par tous les moyens

Nohann vit depuis sa tendre enfance sur l’Île de la Réunion. Ce qui le fait rêver : la neige, le ski et les chiens de traîneaux !

Nohann s’envole donc pour la station de Méribel, accompagné de sa maman. Mère et fils sont d’abord équipés afin d'affronter la neige encore inconnue pour Nohann ! Lorsqu’il arrive en station, il est tout excité : la neige est encore plus belle que dans ses rêves. Il est ému par la gentillesse des personnes qui l'accueillent à bras ouverts. Le chef cuisinier lui offre sa toque, un magicien lui présente quelques tours de magie, tous plus attentionnés les uns que les autres.

Dès le lendemain, Nohann profite de chaque moment. La balade en chiens de traineaux au milieu des sapins qui lui tenait particulièrement à cœur, ne le déçoit pas, il a du mal à leur dire au revoir. Un enthousiasme qui ne se dément pas lors de sa promenade en poney luge !

Il savoure également sa première matinée de ski. Il apprend beaucoup en peu de temps et reçoit avec une joie intense une médaille à la fin de son initiation. Il découvre également avec sa maman le snake-gliss. Eclats de rire et sensations fortes garantis !

Enfin, il monte à bord d'une dameuse une fois les pistes désertées par les skieurs, avec la montagne rien que pour lui. Nohann ne manque pas une occasion de s'amuser : lorsqu’il n’est pas en train d’expérimenter une nouvelle façon de partir à l’assaut des montagnes, il fait des jeux au village inuit, construit des bonhommes de neige ou profite de la piscine et de son toboggan. Bref, pas le temps de s’ennuyer.

C’est alors bien fatigué et plein de souvenirs merveilleux que Nohann quitte la station pour rentrer chez lui. Il se prépare déjà pour un exposé qu’il fera à la rentrée devant toute sa classe, pour partager avec eux toutes les belles choses qu’il a vécues.

 

Merci à la station de Méribel (labellisée Famille Plus) et à tous les partenaires pour leur formidable accueil, ainsi qu'à l'ANMSM (Association Nationale des Maires des Stations de Montagne) sans qui le rêve de notre petit prince n'aurait pas pu voir le jour.

Partager sur :

S'inscrire à la Newsletter :
Je m'inscris