Antoine au Rallye Epernay Vins de Champagne

Copilote de rallye !

A l’occasion du Rallye Epernay Vins de Champagne qui sert d’ouverture au championnat de France de deuxième division, Antoine, 16 ans, va réaliser son rêve : devenir copilote d’une voiture de rallye.

A son arrivée, accompagné de ses parents, il est accueilli en VIP par les organisateurs et va pouvoir découvrir les coulisses d’un rallye. D’abord le parc fermé pour toutes les voitures ayant passé les vérifications techniques, puis à l’extérieur les équipes qui préparent les voitures.

Antoine intrigué, s’arrête près d’une Twingo recouverte d’autocollants amusants dont un « blonde à bord », et fait ainsi la connaissance d’une des rares femmes pilote de rallye Edith Deroy. Antoine s’installe dans la voiture, Edith lui attache sa ceinture et le voilà au volant d’une voiture de rallye !

Puis Antoine découvre le « shakedown » : une séance d’essai et  une mise au point des voitures dans un site sécurisé. Ils y retrouvent Jean et Jérôme Galpin, pilotes du Team FJ. Jérôme Galpin, qui a gagné le championnat de France l’année dernière, propose à Antoine de faire un tour dans sa voiture de rallye. Pour son baptême de copilote, Antoine enfile une combinaison, un casque, ainsi qu’un hans qui permet à la tête d’être fixée au siège. Après ce moment d’émotion intense, Antoine très heureux et très à l’aise, livre ses premières impressions : « La vitesse du départ est impressionnante ! On a le souffle coupé, collé au siège, et rien ne bouge ! Tout va très vite, même dans les virages où on roule à 110kms/h…».

Le soir même, reçu comme un prince à la réception de la concession Renault Automotor d’Epernay, Antoine a le grand bonheur d’être présenté à Jean Ragnotti. Depuis des années Antoine rêvait de rencontrer ce pilote au palmarès conséquent. Jeannot comme le surnomme ses amis, lui présente la voiture Megane Rs rouge 000 qui va faire l’ouverture du Rallye.

Puis dîner avec tous les bénévoles, organisateurs et commissaires de course : un monde de passionnés sans qui le rallye ne serait pas possible.

Le lendemain, le rallye démarre. Une surprise de taille attend Antoine, il sera le copilote de Jean Ragnotti, la légende du sport automobile. Antoine aux côtés du pilote fait l’ouverture du rallye dans la Renault Mégane 000 lors de la première boucle des trois spéciales. Mais avant le départ, il va, comme tous les concurrents, monter sur le podium Renault où chacun se présente aux spectateurs. Le rêve d’Antoine est annoncé au micro par le présentateur. Et c’est enfin parti… pour 2h30 sur les petites routes sinueuses avec des virages serrés et des petits pièges dans le vignoble sparnacien. A l’arrivée des 21 kms, les parents d’Antoine le retrouve pouce levé et sourire aux lèvres. Il leur annonce qu’il est plus déterminé que jamais à devenir pilote mais, comme le lui a conseillé son mentor de la matinée Jeannot, il commencera par le karting. Ensuite, pour la 3ème spéciale du jour, une boucle dans les vignes, c’est en spectateur qu’Antoine va constater la vitesse des virages en dérapage…qui laisse derrière eux une forte odeur de gomme !

Le soir, Antoine et ses parents sont attendus au théâtre d’Epernay pour assister à la « spéciale » qui se déroule au cœur même de la ville. Le spectacle de cette épreuve de nuit impressionne beaucoup le petit prince : difficulté de la conduite en milieu urbain, phares ultra-puissants, ronflement des moteurs au milieu de la ville.

Le lendemain matin, Antoine assiste au départ des dernières spéciales avant de repartir plus passionné et déterminé que jamais à faire de son rêve, son métier.

 

Partager sur :

S'inscrire à la Newsletter :
Je m'inscris