Aller au contenu principal
Mélanie, 38 ans, bénévole depuis 3 ans

Mélanie, 38 ans, bénévole depuis 3 ans

A l’âge de 15 ans, j’avais entendu « Domie », Dominique Bayle, la cofondatrice et directrice, raconter à la télévision l’histoire de l’Association et j’avais été séduite par sa mission. Lorsque ma vie personnelle et professionnelle m’en a donné l’opportunité, je me suis naturellement tournée vers le bénévolat que je pratiquais déjà étudiante. J’ai donc postulé via internet comme bénévole dans l’équipe en charge de la réalisation des rêves. Cette fonction professionnalisée et engagée m’a séduite car, de la partie logistique à la négociation du rêve, elle me rappelait mon ancien métier de responsable des achats d’un grand groupe. C’est ainsi que, depuis février 2013, je m’implique dans la mise en œuvre des rêves.

Quand le regard des enfants s’illumine

La concrétisation d’un rêve m’apporte beaucoup de bonheur, surtout lorsque je vois le regard de tous ces enfants s’illuminer. Notre objectif est d’offrir des moments privilégiés aux petits princes qui réalisent leur rêve mais aussi à leurs parents, frères et sœurs qui les entourent ce jour-là. Cela les décharge du stress de la vie quotidienne et leur permet des retrouvailles familiales qui sont une vraie joie. 

 

 

 

Réaliser des rêves me permet aussi de relativiser les menus tracas auxquels nous sommes confrontés dans notre vie quotidienne, particulièrement quand on les met en perspective de ce que les familles des petits princes traversent.

J’apprécie également l’affection des enfants que je suis dans la durée, des familles qui ne nous oublient pas et qui restent en contact avec l’Association après la guérison de leur enfant.

 

Top départ pour la plongée

Le rêve le plus fou que j’ai vécu est celui d’un jeune adolescent qui pratique 4 heures de natation par semaine, et dont le souhait était de nager en haute mer avec des dauphins le jour de son anniversaire.

Au mois de juin, parti de Cannes, il a pu plonger en compagnie de ses parents au plus près des mammifères marins, et même rencontrer des tortues de mer et un  poisson lune. C’est un avion de repérage survolant le bateau qui donnait  au skipper le top de mise à l’eau. La journée a été partagée avec ses sœurs jumelles trop jeunes pour plonger, mais elle laissera un souvenir impérissable à l’ensemble de la famille.

 

L’Association Petits Princes en une phrase ?

L’Association, et c’est le plus important à mes yeux, permet à l’enfant et à sa famille de sortir de leur quotidien souvent difficile, leur univers familial étant chamboulé par la maladie.

  • Mélanie, 38 ans, bénévole depuis 3 ans
  • Mélanie, 38 ans, bénévole depuis 3 ans
  • Mélanie, 38 ans, bénévole depuis 3 ans
  • Mélanie, 38 ans, bénévole depuis 3 ans
  • Mélanie, 38 ans, bénévole depuis 3 ans
  • Mélanie, 38 ans, bénévole depuis 3 ans
Partager sur :