Un rêve de ciel

Un rêve de ciel

Le papa d’Amaya est gendarme de montagne. Il passe donc souvent en hélicoptère au-dessus de sa maison. Il adresse alors un petit coucou à sa fille fascinée qui le regarde depuis le jardin. D’ailleurs, Amaya sort aussi pour voir passer les hélicoptères militaires Caracal. Mais elle préfère évidemment lorsque c’est son papa ; c’est un rituel que père et fille aiment tout particulièrement.

Au fur et à mesure, un rêve est né chez elle : elle ne veut plus se contenter de regarder de loin son père virevolter au-dessus d’elle. Elle veut partager un vol avec lui.

Direction donc la base aérienne de l’armée de l’air, Cazaux, pour réaliser son rêve. La jeune fille est très excitée. Son frère et sa maman l’accompagnent, ainsi que son papa, bien sûr. Lorsqu’ils arrivent, ils sont très chaleureusement accueillis par l’escadron Cazaux, au rendez-vous pour faire passer à la future petite pilote une journée inoubliable. Une fois à l’intérieur de la base, Amaya est très impressionnée, et cela la rend un peu timide.

Les militaires lui remettent alors une splendide combinaison de vol avec un badge à son nom : c’est le bonheur absolu ! Ils lui avouent avoir fouillé la base de fond en comble pour trouver une combinaison à sa taille, ce qui fait rire tout le monde. Signer le registre dans lequel sont indiqués tous les vols et leurs passagers est un grand moment pour la jeune fille : elle a le sourire aux lèvres, heureuse.

A 15h30, c’est enfin l’heure du vol. Amaya, exaltée, se laisse harnacher de toute part. Puis elle embarque à bord avec son papa, son frère, un journaliste de BFM TV et un autre de Sud-Ouest qui la suivent dans son incroyable aventure. Une fois à l’intérieur, Amaya est très émue. Elle a du mal à se dire que son rêve se réalise enfin. Installée à côté du pilote, elle a une vue imprenable sur le paysage, et a même accès à des commandes de pilotage ! L’expérience du vol est extraordinaire, c’est une sensation qu’Amaya adore.

Pendant une demi-heure, l’hélicoptère survole des dunes, la forêt des Landes, l’océan… Enfin, il atterrit sur la plage de Mimizan. Grâce à ses commandes décalées, la petite princesse pilote elle-même l’atterrissage. Quelle fierté ! Elle se sent bien et épanouie. Sur le trajet du retour à la base, elle profite de vivre son rêve avec son père et son frère, toujours en souriant et riant.

Une fois de retour sur la terre ferme, Amaya se remet de ses émotions. Mais en vérité, elle n’a qu’une envie : retourner voler immédiatement et ne plus jamais faire autre chose !

Partager sur :

S'inscrire à la Newsletter :
Je m'inscris