Le vol en montgolfière de Coralie

Baptême en montgolfière

Coralie, 14 ans, et ses parents arrivent à l’aube sur la place de l’Eglise de Blanzac-Porcheresse, joli village charentais, lieu du rendez-vous de son baptême en montgolfière. Ce sport aérien nécessite de bonnes conditions météorologiques,  ainsi les vols ont-ils toujours lieu tôt le matin ou en fin d’après-midi, quand l’air est calme et stable !

Accueillis chaleureusement par Didier et Patrick, aérostiers professionnels, tous prennent la direction du point de décollage. C’est dans un pré, au milieu d’une nature qui s’éveille, que démarre l’installation de la nacelle, des brûleurs et de la toile, appelée enveloppe qui sera bientôt étalée dans l’herbe légèrement  humide de rosée matinale.

Chacun est mis à contribution pour porter, tirer, emboiter le matériel nécessaire à la préparation de la nacelle : les perches, les câbles, les mousquetons et enfin les tuyauteries pour brancher le circuit de gaz… Le pilote effectue alors les essais des brûleurs, impressionnants de puissance de chauffe. Puis, vient le tour du gonflage de l’enveloppe par petits coups, le ballon se dresse et prend sa forme bien dodue.  L’enthousiasme et la bonne humeur sont au rendez-vous, et c’est avec  beaucoup de sérieux que Coralie et ses parents  écoutent les instructions des deux pilotes professionnels.

 

Le soleil se lève et après quelques coups de brûleur pour pressuriser la montgolfière… tout est prêt pour le décollage. C’est le moment tant attendu par Coralie qui rejoint ses parents à bord de la nacelle, encore retenue au sol par un des pilotes Patrick et ses équipiers.

Et voilà le ballon qui s’élève ! La princesse apprécie la légèreté de la montée, la douceur et l’incroyable calme qui les entoure. Le ciel est à eux, le monde paraît petit à leurs pieds, les arbres, les maisons et les voitures ne semblent être que des jouets. Après avoir vogué une bonne heure au rythme des vents, le ballon amorce sa descente et ceux restés à terre peuvent voir des mains s’agiter et entendre les « coucous » enjoués de Coralie.

L’atterrissage un peu brutal est impressionnant, mais toute l’équipe a le sourire à l’arrivée. Après avoir rangé le ballon et chargé la nacelle dans le 4X4, Coralie et ses parents reprennent la  direction de la place du village pour un moment de partage et de convivialité en compagnie des pilotes. Toute la famille repart enchantée et gardera longtemps en mémoire la danse majestueuse de la montgolfière au gré du vent… 

 

Partager sur :

S'inscrire à la Newsletter :
Je m'inscris